Archives


Mme Estelle Perreault

Novembre 2015

Mme Estelle Perreault lauréate du Prix Hommage Aînés Québec 2015


La petite histoire de la TRCAL

2015

Un texte écrit par M. Jean-Pierre Corneault

Président de la Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière.

Bonne lecture

 


M. Gilles Forget honoré

Décembre 2014

M. Gilles Forget a été honoré par la ministre de la Famille et des aînés, Mme Charbonneau, lors de la remise du Prix Hommage Québec le 6 novembre 2014.

M. Forget un homme toujours actif et impliqué dans sa communauté.  Grand bénévole de notre région.  Il ne compte plus les heures passées à défendre les aînés. 

Félicitation a M. Forget pour cet honneur bien mérité.

M. Gilles Forget a été étroitement impliqué au sein de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées, section Brandon, à titre de président et de vice-président. Il a fait des services aux aînés en milieu rural sa principale cause, en plaidant notamment pour la venue de médecins et de super infirmières au sein de petites municipalités.

De gauche à droite : la ministre Mme Francine Charbonneau, le lauréat M. Gilles Forget et le président de la Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière M. Jean-Pierre Corneault.


Nouveau président à la Table des aînés de Lanaudière

Novembre 2013

La table régionale de concertation des aînés de Lanaudière est fière d’annoncer la venue de son nouveau président, M. Jean-Pierre Corneault. 

Homme très actif dans la communauté, il est impliqué dans plusieurs organismes de la région dont Culture Lanaudière, la Foulée, la St-Vincent de Paul de Joliette et maintenant  comme nouveau président de la TRCAL.

Félicitation et merci à vous M. Corneault de prendre à cœur la défense des droits de nos aînés !

Vous pourrez lire l’article à ce sujet paru dans le journal L’Action de Joliette en novembre 2013

Voici le lien :

3http://www.laction.com/Communaute/2013-11-04/article-3465547/Nouveau-president-a-la-Table-des-aines-de-Lanaudiere/1


Prix hommage aînés 2013 - Le ministre Réjean Hébert souligne l’engagement bénévole de 18 personnes dévouées au mieux-être des aînés

Novembre 2013

Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, a souligné l’engagement bénévole de 18 personnes âgées dévouées au mieux-être des aînés du Québec, lors de la cérémonie de remise des prix Hommage Aînés 2013, qui a eu lieu aujourd’hui au Manoir Montmorency.

« Les 18 lauréates et lauréats de cette année, qui proviennent de chacune des régions du Québec, sont des personnes dont l’engagement sincère à l’égard des aînés en font des modèles pour nous tous. Les aînés sont une richesse pour notre société. Ils constituent un capital d’expertise et de sagesse inestimable et contribuent au développement du Québec. Les lauréats du prix Hommage Aînés sont un exemple éloquent de la participation et de l’apport continus des aînés à nos collectivités. Je les félicite de leur dévouement et de leur générosité afin d’améliorer la qualité de vie et le bien-être des aînés à travers le Québec », a déclaré le ministre Hébert.

Les prix Hommage Aînés ont pour objectif de souligner l’apport de personnes qui œuvrent bénévolement pour le mieux-être des aînés de leur communauté et qui favorisent leur participation accrue à la société. La sélection des lauréates et des lauréats est assurée par les Tables de concertation des aînés de chacune des régions.

Les 18 personnes récompensées cette année sont : Marcel St-Pierre du Bas-Saint-Laurent, Monique Allard du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Gérald Lavoie de la Capitale-Nationale, Aimé Beauchesne de la Mauricie, Gaston Michaud de l’Estrie, Jean-Claude Duclos de Montréal, Micheline Labranche-Côté de l’Outaouais, Lise Valois-Benoit de l’Abitibi–Témiscamingue, Charlotte-Ann Ransom de la Côte-Nord, Germaine Perron-Cliche du Nord-du-Québec, Bérengère Therrien de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Isabelle Laflamme de Chaudière-Appalaches, Annette Guimond de Laval, Doris Carroll de Lanaudière, Rita Dubé des Laurentides, Jean-Guy Racine de la Montérégie, Réjean Drouin du Centre-du-Québec et Elisapee Mary Tukkiapik du Nunavik.

La lauréate pour notre belle région est Mme Doris Carroll. Félicitations !


Nouvelle équipe

Septembre 2013

Vous trouverez ici le communiqué de presse qui annonce la nomination des nouveaux membres de l’exécutif de la Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière.

Nous tenons à féliciter la nouvelle équipe !!


Colloque sur le Bénévolat du 2 avril 2013

Avril 2013

Vous trouverez ici le texte que nous a présenté M. Claude Quintin, Président de la Conférence des Tables régionales du Québec lors de notre Colloque sur le bénévolat le 2 avril 2013.


Colloque sur le Bénévolat du 2 avril 2013

Avril 2013

Voici l'allocution d'ouverture de notre présidente Mme Monique Forest.


Colloque sur le Bénévolat du 2 avril 2013

  Article du journal l'Action ; Un grand rendez-vous sur le bénévolat

http://www.laction.com/Societe/Mieux-etre/2013-02-26/article-3184784/Colloque-sur-le-benevolat/1


Historique des Tables de concertation

Juin 2000

La Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière

Le Québec compte 17 Tables régionales de concertation des aînés. Celle de Lanaudière fut fondée en juin 2000. Ses principaux objectifs sont de faciliter la concertation entre les associations d'aînés et les organismes partenaires et de soutenir les organismes qui oeuvrent à la défense des droits et du bien-être des personnes âgées et à l'amélioration de leur qualité de vie.

Les membres de cette Table, conscients de leur rôle de porte-parole, ont décidé d'investir dans l'organisation du Forum régional car ils croient que les «Citoyennes et citoyens à part entière» de leur région doivent exprimer leur point de vue. ils appuient ces prises de position car ils savent que les Lanaudois demandent à être consultés par tous ceux qui voudraient parler en leur nom. 
 


Ressourcement 2012

Octobre 2012

Voici un petit résumé de notre 9e  journée de ressourcement, tenue en octobre 2012.

Bonne lecture !!!


Journée de Ressoucement 2011

Octobre 2011

La Table des aînés salue le travail des bénévoles lanaudois

http://www.laction.com/Societe/Vie-communautaire/2011-10-13/article-2776613/La-Table-des-aines-salue-le-travail-des-benevoles-lanaudois/1

Bonne lecture !!!


Forum 2009

Décembre 2009

Forum de la Table des aînées et aînés de Lanaudière 2009

 

Nous sommes heureux de vous inviter à notre Forum Régional des 50 ans ou plus qui se tiendra les 7 et 8 décembre 2009. Cette activité est réalisée grâce à l'Entente spécifique sur les conditions de vie des personnes aînées de Lanaudière, en partenariat avec la CRÉ Lanaudière. Avec la participation du ministère de la Famille et des Aînés, et le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'occupation du territoire. Pour vous inscrire ou pour plus d’information, vous pouvez télécharger le dépliant en format PDF, 

 

Une entrevue de La Ministre des aînés avril 2009

Voici une entrevue que la Ministre Marguerite Blais a accordée lors de notre Colloque sur la maltraitance de mars 2009

http://www.hebdorivenord.com/Societe/Sante/2009-04-07/article-1076000/%26laquo%3BVieillir%2C-ce-nest-pas-une-maladie%26raquo%3B---Marguerite-Blais/1

Bonne lecture !!!


Comité fiscalité

1990-2010

Ce comité a œuvé sur une période de 10 ans. Il a soumis à plusieurs reprises des demandes de modification à nos gouvernements sur la loi de l'impôt au Québec. Ce comité avait été mis en place à l'origine pour que les aînés puissent avoir un rapport d'impôt simplifié sur une seule page. Vous trouverez un résumé des travaux de ce comité dans cette section. Pour le moment, ce comité est mis en attente, car nos demandes sont rendues au gouvernement, mais il semble que nos élus ne soient pas très réceptifs à apporter des modifications à la loi de l'impôt pour le moment. Un dossier qui reprendra peut-être un jour du service!!

 

Nous réclamons du Québec


Un régime d'imposition allégé
Un impôt plus simple à comprendre
Un impôt plus facile à compléter

Un impôt plus équitable
Pour les personnes de 65 ans et plus

Justice Fiscale est un projet de la Table des aînées et aînés de Lanaudière, en collaboration avec l'Association de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées.

Le comité sur la fiscalité de la Table des aînées et aînés de Lanaudière réclame un impôt plus simple et plus juste; un impôt qui assure que chacun paie vraiment sa juste part, pas moins mais pas plus.

Le crédit remboursable présenté par Justice Fiscale, une idée partagée par :

Jean-Luc Landry, économiste, ancien président de l'association des économistes du Québec
François Blais, professeur de sciences politiques à l'université Laval à Québec
Henri Lamoureux, professeur d'éthique à l'Université du Québec à Montréal
Kimon Valaskakis, économiste et professeur à l'université de Montréal
Jean Allaire, avocat, ancien militant libéral et fondateur de l'ADQ
René Lévesque ancien Premier ministre du Québec
Michel Chartrand, ancien syndicaliste à la CSN
John Kenneth Galbraith, célèbre économiste

La déclaration des revenus est devenue tellement complexe avec son cahier d’information de 76 pages, ses 14 annexes, 10 grilles de calcul, 21 taux et 25 exemptions différentes. C’est pourquoi la majorité des contribuables font appel à des spécialistes pour la remplir tellement ils sont dépassés par cette obligation.

Chaque personne devrait pouvoir comprendre le système et être en mesure de remplir elle-même sa déclaration de revenus.

Nous réclamons un régime :

  qui s’appliquerait individuellement
  qui ne prévoierait aucune déduction
  qui utiliserait un seul taux
  qui offrirait le même crédit à tous
  qui rendrait le crédit remboursable


Un régime allégé tel que présenté et voté au Parlement des Sages en septembre 2005 :

  Un formulaire d'une seule page.
  Un guide moins volumineux.
  Une déclaration personnelle.
  Pas de revenu familial à calculer.
  Pas d'annexe à remplir.
  Moins de calcul à faire.
  Un seul taux de cotisation pour tous.
  Un seul crédit de base pour tous.
  Pas de crédit non remboursable à calculer.
  Un seuil d'imposition nulle de 16 320 $.
  Pas d'annexe ni de calcul pour la cotisation au fonds des services de santé.
  Pas d'annexe ni de calcul pour la cotisation à l'assurance médicaments.
  Un crédit de base remboursable.
  Un crédit remboursable particulier pour la personne vivant seule.
  Un crédit remboursable particulier pour les frais médicaux.

Nous accepterions, en contrepartie, de ne pas participer au remboursement des impôts fonciers et au remboursement de la taxe de vente au Québec.

Nous demandons au gouvernement d'offrir ce régime, dans un premier temps, aux seules personnes de 65 ans et plus. Ultérieurement, le régime pourrait être offert à tous les contribuables, quel que soit leur âge. Il va de soi que chacun serait libre d'utiliser soit ce nouveau régime, soit l'ancien.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la Loi concernant le régime d'imposition allégé voté au Parlement des Sages en septembre 2005.

Cliquez ici pour savoir pourquoi un aîné paye plus d’impôt que les autres contribuables québécois.

 


Justice Fiscale, les avantages

Une administration plus simple pour le ministère du revenu

Plus besoin de vérifier le lien entre conjoints
Plus besoin de compiler 92 lignes d'information de la déclaration de revenus
Plus besoin de vérifier les demandes de remboursement d'impôts fonciers et de TVQ

Avantage financier

Personne ne serait pénalisé par ce régime. Au contraire, les utilisateurs se verraient accorder un avantage plus ou moins grand provenant de l'allègement de l'administration.


Autofinancement du projet

En appliquant un crédit de 3427 $ et un taux de 21 %, en 2006, nous évaluons que ce projet s'autofinancerait sans diminuer les revenus du gouvernement.
Voici donc pourquoi il faut simplifier le régime d'imposition des particuliers.

La très grande majorité de nos concitoyens ne sont plus en mesure de préparer eux-mêmes leur déclaration.
Pour obtenir le remboursement de la TVQ, une personne doit remplir une déclaration de revenus même si elle n'a aucun impôt à payer.
L'État offre des remboursements de crédits provenant de programmes d'aide tout en exigeant une cotisation d'impôt.
La notion du revenu familial amène des calculs fastidieux et demeure la cause d'injustices sérieuses.
Les crédits non remboursables pénalisent les personnes à faibles revenus.
Le calcul de la cotisation pour le fonds des services de santé est non proportionnel.
L'information à lire et à comprendre et les formulaires à remplir font qu'il est devenu très ardu de comprendre toute cette mécanique.
Il n'est pas indispensable de retrouver une déclaration de revenus aussi complexe. Au contraire, il est possible d'être cotisé correctement en toute simplicité.
La grande majorité des aînés ne sont pas en mesure d'utiliser les déductions offertes.
L'ensemble de l'information à lire et à comprendre et les formulaires à remplir font qu'il est devenu très ardu de comprendre toute cette mécanique.
 

http://www.educaloi.qc.ca/loi/aines

http://www.55ans.info.gouv.qc.ca/fr/index.asp

http://www.revenu.gouv.qc.ca/

http://www.connexion-lanaudiere.ca/

 


Colloque 2003

mai 2003

Colloque 2003

Ce forum régional, destiné aux 50 ans et plus, sera une occasion de faire entendre les points de vue, les attentes et les besoins des personnes qui composent cette tranche de la population de la région de Lanaudière. Il sera l'occasion pour les citoyennes et les citoyens à part entière de plus de 50 ans d'échanger sur 4 thèmes. 

1- Exercice de la citoyenneté
 

2. Qualité de vie

Un grand nombre de personnes ne sont pas sensibilisées ou conscientes de leur appartenance à une société avec tout ce que cela comporte en termes de droits et de devoirs. L'Etat, dont elles font partie, est une organisation extérieure à elles, envers laquelle elles n'ont aucune responsabilité.

Sommes-nous de celles-là? Ou croyons- nous que les personnes de 50 ans et plus ont un rôle à jouer pour le mieux-être et le bonheur social dans Lanaudière ?
 

Une fois à la retraite est-il possible de choisir sa qualité de vie, de vouloir apprendre quelque chose, de vouloir continuer à progresser et d'améliorer sa propre qualité de vie tout en participant à l'amélioration de celle des autres ?

Tout est question de choix comme prendre sa santé en main, rester engagé, ne pas s'isoler ou demeurer enraciné dans son milieu. Quelle qualité de vie veulent les 50 ans et plus de Lanaudière ?
 

3- Vie associative
 

4- Pauvreté et partage

Les associations qui regroupent les personnes de 50 ans et plus sont très nombreuses. On y distingue 4 principaux secteurs celles de socialisation (FADOQ), de défense des droits (AQDR), de retraités (A.R.E.Q, AQRP, R11R, ANRF) et les associations bénévoles et communautaires (Albatros 21). Dans Lanaudière, croyons- nous que leurs travaux commandent une augmentation de leur budget ou une diminution ?


 
 

Certains affirment que la pauvreté n'est pas le lot des personnes de 50 ans et plus; d'autres prétendent qu'ils «sont passés de très pauvres à pauvres»(U. La pauvreté existerait sous plusieurs formes. La plus connue est la pauvreté économique, mais que dire de l'isolement, la solitude et l'exclusion de la vie communautaire. Dans la région de Lanaudière faisons-nous face à la pauvreté comme ailleurs ou différemment ?

(1) Madame Hélèce Wavroch
Les résultats attendus visent à présenter pour chaque thème, 2 ou 3 propositions au Forum national les 25, 26 et 27 mai 2004 à Sherbrooke. Ce forum sera organisé conjointement par le Conseil des aînés et les Tables régionales de concertation des aînés.
 


Rapport Synthèse colloque 2003

Avril 2003

Rapport-syntèse

A tous les participants ou invités:

C'est avec plaisir que je vous reviens tel que promis lors du Forum régionnal des 50 ans et plus tenu les 1er et 2 octobre dernier au Château de Joliette.

La tâche a été quelque peu ardue compte tenu de la qualité des participants et le nombre de recommandations qui avaient été retenues, néanmoins nous continuerons à faire le suivi dans nos prochaines démarches afin de défendre vos intérêts dans la mesure du possible.

Je profite de l’occasion pour vous inviter vous et vos amis à un autre projet de notre plan d’action 2003-2004 qui est la formation d’un comité permanent pour contrer les abus envers les Aînés(e) par une journée théâtrale qui se tiendra en mars vous trouverez tous les détails en annexe avec une fiche de réservation pour commander vos billets.

Je voudrais en terminant remercier Communication-Québec qui a rendu possible cet envoi par sa collaboration financière et vous dire que la Table des Aînées et Aînés de Lanaudière est toujours là pour la défense de vos droits. Vous êtes toujours les bienvenus à nous faire part de vos commentaires.

Jean Lemieux, président
Pour le conseil d’administration

Rapport-svnthèse
sur le Forum régional des 50 ans et plus organisé les 1er et 2 octobre par la
Table des aînées et aînés de Lanaudière

Citoyennes et citoyens à part entière
« Le Forum régional des 50 ans et plus » organisé par « La Table des aînées et aînés de Lanaudière » et qui avait lieu les 1er et 2 octobre dernier à Joliette, rassemblait plus de 100 personnes. Un de ses objectifs principaux était d'élaborer un ensemble de recommandations propres à la région Lanaudière et qui seront soumises à Sherbrooke en mai 2004 à l'occasion du Sommet national.

Dans ce dessein, pas moins de quatre sujets différents ont été longuement abordés en autant d'ateliers. Il s'agissait de 1- Exercice de la citoyenneté », 2- « Qualité de vie 3- « Vie associative » et enfin 4- « Pauvreté et partage ».

Ce rapport-synthèse présente d'abord dans leur totalité plus de 30 recommandations distinctes adoptées dans les ateliers.

Enfin et pour chacun des quatre sujets, seront énumérées les trois principales priorités qui ont reçu le plus d'appuis de la part des congressistes en assemblée plénière.

I- Exercice de la citoyenneté

1- Que les Tables des aînés se fassent les promoteurs d'une étude exhaustive visant à évaluer l'apport des aînés dans l'économie du Québec; qu'à cet égard une analyse particulière soit faite sous l'angle précis du bénévolat.

2- Que soit établie une charte des responsabilités et des devoirs et que celle-ci soit faite en complémentarité avec la Charte des droits et libertés de la personne.

3- Qu'une politique de revalorisation du rôle de la famille et de la communication intergénérationnelle soit établie.

4- Que les aînés poursuivent la lutte contre l'âgisme et qu'ils s'impliquent auprès des jeunes dans des fonctions d'aide et d'accompagnement par la promotion de projets variés et concrets.

5- Que les aînés soient conscientisés à leur responsabilité sociale; que pour ce faire, ils soient attentifs à l'actualité ; qu'ils évitent l'isolement volontaire ou imposé par la participation aux divers réseaux présents dans leur communauté ; qu'ils participent à des activités mettant en évidence le respect de la personne et l'entraide.

6- Que les ainés s'ouvrent aux différences et abolissent leurs préjugés; qu'ils portent les traditions et transmettent à autrui leurs valeurs ; qu'ils tentent de diminuer les tensions en évitant à tout prix les catégorisations ou étiquettes (ex. ados, aînés, BS etc).

7- Que les Tables des aînés diminuent ou même éliminent les conflits intergénérationnels en multipliant les lieux de débat et d'échanges entre les générations.

II- qualité de vie

1- Que les Tables des aînés se fassent les promoteurs de la nécessité à demeurer actifs physiquement, intellectuellement et socialement; que le gouvernement lance une campagne publicitaire auprès des aînés faisant la promotion de la liberté de choix, de l'autonomie et d'un projet de retraite ; que cette publicité supporte la qualité de vie et la santé chez les aînés par une saine alimentation, la sécurité mentale, physique et financière.

2- Que les CLSC et les services Info-Santé se fassent connaître davantage par la simplification de leurs procédures administratives et par une meilleure accessibilité de leurs services.

3- Que le ministre de la Santé et des services sociaux dispense toutes les ressources matérielles, financières et humaines qui sont nécessaires et suffisantes pour assurer le bien-être et le maintien de la qualité de vie des personnes âgées, malades et en perte d'autonomie.

4- Que les institutions financières, compagnies et organismes gouvernementaux facilitent l'accès à leurs services en établissant la priorité au contact humain ; qu'ils disposent de moyens de communication et d'une technologie simplifiée.

5- Que les petites résidences de 9 personnes et moins soient réglementées au plus tôt en s'inspirant des modèles fournis par les centres de la petite enfance et les garderies familiales et privées ; que ces réglementations assurent le respect et la dignité des résidents.

6- Que le réseau social s'efforce de répondre aux « petits bonheurs » afin de briser le cercle de l'isolement et du rejet.

7- Que les CLSC débloquent des budgets véritables et concrets pour appliquer dans la réalité de tous les jours leur mission de principe de « maintien à domicile ».

III- Vie associative

1- Que les Tables des aînés deviennent des porte-parole réels et efficaces auprès des différentes instances concernées.

2- Que les Tables des aînés établissent sur une base régulière des rencontres afin de partager entre elles leurs objectifs et leurs priorités.

3- Que le Conseil des aînés donne accès gratuitement à la documentation qu'il publie.

4- Que les mouvements d'aînés disposent de moyens efficaces pour se faire connaître davantage entre leurs différentes associations et regroupements.

5- Que la conférence des Tables des aînés soit reconnue comme un interlocuteur privilégié par le ministre pour toutes les questions concernant les aînés ; que les moyens lui soient accordés pour jouer ce rôle.

6- Que la composition du conseil d'administration du Conseil des aînés soit formée à part égale de représentants des tables de concertation et de personnes nommées par le ministre.

7- Que les mécanismes de communication entre les organismes et la table de concertation, de même que le processus de délégation soient améliorés.

8- Que les Tables des aînés mettent sur pied un programme visant à rejoindre les aînés qui sont isolés ; que les moyens utilisés pour atteindre ce but soient la vidéo, de la documentation écrite sur la retraite, des visites d'amitié, du parrainage et des lignes téléphoniques pour les personnes vivant en centres d'accueil etc.

9- Que les Tables des aînés incitent les deux paliers de gouvernement à ne pas pénaliser les gens qui décident de vivre en cohabitation, comme le fait la déclaration obligatoire de revenus familiaux.

10- Que les Tables des aînés développent un cours de préparation à la retraite auprès des PME ; que ce cours soit offert au moins 5 à 10 ans avant la retraite et à toutes les personnes qui ne disposent pas de régime de retraite.

IV- Pauvreté et partage

1- Qu'une modification à l'impôt soit appliquée de manière à éliminer la notion du revenu dit 'familial' et à remplacer l'ensemble des crédits non-remboursables par un seul crédit de base devenu remboursable.

2- Que la quantité de logements sociaux attribuée à chaque région soit augmentée et que cette augmentation soit ajustée au profil socio-économique du secteur et selon la capacité de payer de la population qui y réside.

3- Que les Tables des aînés fassent les études nécessaires afin de trouver des solutions concrètes et durables à la pauvreté chronique des femmes au foyer et des conjointes des travailleurs devenus âgés.

4- Que les Tables des aînés prennent l'hégémonie des associations affiliées dans la lutte pour obtenir la pleine indexation des pensions dans la fonction publique et parapublique, quel que soit le niveau de gouvernement.

5- Considérant que le regroupement et la cohabitation favorisent le mieux-être social, économique, psychologique etc., il est recommandé de maintenir le développement des logements sociaux et d'assurer l'équité interrégionale quant au nombre de logements à construire.

6- Que le gouvernement mette en place des mesures concrètes, comme celle de fixer un plafond, en vue de freiner la hausse des coûts de loyer pour tous les types de logements destinés aux personnes âgées; qu'en plus le gouvernement établisse des mesures compensatoires dans les cas ou le montant du loyer dépasse ces barèmes.

7- Que les diverses associations se penchent sur le problème d'isolement des personnes âgées en redéfinissant leurs missions par l'ouverture à une plus grande conscience sociale.

8- Que les diverses associations offrent une plus grande accessibilité à leurs activités afin de leur permettre de s'ouvrir davantage à la collectivité et d'éviter l'exclusion.

9- Que la SHQ abolisse pour une période d'au moins 4 ans, le contingentement des logements sociaux, volet il; ce nouveau règlement permettrait de pallier le manque de logements pour les personnes âgées autonomes ou en légère perte d'autonomie; que de cette façon, les personnes à faibles et moyens revenus puissent disposer de logements salubres et adaptés.

10- Que la SHQ révise à la hausse les montants attribués pour un logement afin de refléter davantage l'augmentation des coûts de matériaux et de la main-d'oeuvre.

- Les Priorités

I- Exercice de la citoyenneté

1- Que les personnes de 50 ans et plus soient conscientisées à leurs responsabilités sociales en devenant attentives à l'actualité, en participant aux diverses instances de leur milieu et en s'impliquant dans des activités favorisant le respect de la personne et l'entraide ainsi elles éviteraient l'isolement volontaire ou imposé.

2- Que le gouvernement établisse une Charte des responsabilités et devoirs des personnes de 50 ans et plus en complémentarité avec la Charte québécoise des droits et libertés de la personne.

3- Que les personnes de 50 ans et plus s'ouvrent aux différences, abolissent les préjugés notamment l'âgisme, portent les traditions et transmettent aux autres leurs propres valeurs.

Il- Qualité de vie

1- Que les Tables des aînés se fassent les promoteurs de la nécessité à demeurer actif physiquement, intellectuellement et socialement; que le gouvernement lance une campagne publicitaire auprès des aînés faisant la promotion de la liberté de choix, de l'autonomie et d'un projet de retraite; que cette publicité supporte la qualité de vie et la santé chez les aînés par une saine alimentation, la sécurité mentale, physique et financière.

2- Que les CLSC et les services d'Info-Santé se fassent mieux connaître par la simplification de leurs procédures administratives et par une plus grande accessibilité à leurs services.

3- Que les budgets des CLSC soient compatibles avec leur mission de 'maintien à domicile' pour les personnes demeurant chez elles.

III- Vie associative

1- Que les Tables des aînés deviennent des porte-parole réels et efficaces auprès des différentes instances concernées et qu'en conséquence la Conférence des Tables des aînés soit reconnue comme un interlocuteur privilégié auprès du ministre pour toutes les questions relevant des personnes de 50 ans et plus et enfin que tous les moyens nécessaires leur soient accordés pour jouer pleinement ce rôle.

2- Que les mouvements des personnes de 50 ans et plus disposent de moyens efficaces pour se connaître davantage entre eux et que les Tables des aînés établissent sur une base régulière des rencontres entre elles afin de partager leurs objectifs et priorités.

3- Que le conseil d'administration du Conseil des aînés soit composé à part égale de représentants des tables de concertation et de personnes nommées par le ministre.

IV- Pauvreté et partage

1- Pour combattre la pauvreté dans la simplicité, que les Tables des aînés demandent une modification de l'impôt de manière à éliminer la notion de revenu dit 'familial' et de telle sorte que soit remplacée l'ensemble des crédits non-remboursables par un seul crédit de base devenu remboursable.

2- Que la quantité de logements sociaux attribuée à chaque région soit augmentée de telle façon qu'elle soit ajustée au profil socio-économique du secteur et selon la capacité de payer de la population qui y réside et que le logement social ne soit pas contingenté pour pouvoir répondre aux besoins des personnes de 50 ans et plus à faible et moyen revenu.

3- Que le gouvernement mette en place un prix-plafond pour tout type de logements destinés aux personnes de 50 ans et plus, de plus, que le gouvernement fixe des mesures compensatoires dans les cas où le montant du loyer dépasse ces barèmes et
que la SHQ accorde les coûts maximums admissibles de Montréal aux régions périphériques tel qu'à Laval et Montérégie et qu'elle considère la contribution du milieu selon la capacité de payer des petites municipalités.

Le conseil d'administration
0401 20
 


Nous reconnaissons nos aînés

2015

Dans notre mission la reconnaissance est un volet très important.

Chaque année nous travaillons pour faire reconnaitre, l’apport important de nos aînés dans notre belle région  Lanaudoise. Voici un texte rédigé par le président de la Table régionale de concertation des aînés, M. Jean-Pierre Corneault qui souligne la remise de la prestigieuse médaille du Lieutenant-Gouverneur du Québec 2015.

<< Les dirigeants et administrateurs bénévoles de la Table régionale de concertation des aînés de Lanaudière sont heureux de souligner l’apport des aînés bénévoles. Ils ont bien mérité la reconnaissance qui leur était destinée le dimanche 12 avril 2015 alors que le Lieutenant-Gouverneur du Québec leur remettait l’ultime distinction en guise de remerciement et d’encouragement à poursuivre>>

 

Le président

Jean-Pierre Corneault

 

 

 Les récipiendaires de cette année sont :

 

Mme Liette Valois  Joliette  

M. Albert Degrandpré  Saint-Charles-Borromée

M. Jacques Lapalme  Berthierville

Mme Estelle Perreault  Sainte-Mélanie

M. Robert Brouillard   Repentigny

Mme Jeannine Trudel  Saint-Émilie-de-L’ Énergie

M. Claude Croisetière   Saint-Barthélemy

M. Marcel Deschênes  Sainte-Mélanie

 

*Prendre note que les photos des lauréats seront disponibles sur le site aussitôt que le bureau de Lieutenant-Gouverneur les placera sur leur site internet.


Viellir dans Lanaudère

Avril 2015

Vieillir dans Lanaudière

État de santé général des aînés

Écrit par Le Centre intégré de santé et services sociaux de Lanaudière.

Une étude de l’état général de nos aînés.

Très intéressant ! Un incontournable à lire absolument!

 

Bonne lecture!

Viellir dans LanaudièreViellir dans Lanaudière